régate


régate

régate [ regat ] n. f.
• 1679; vénitien regata « défi », de regatar « rivaliser », d'o. i.
1Souvent plur. Course de bateaux, à la voile ou à l'aviron. Disputer une régate. régater. Régates sur mer, sur lac, en rivière. « l'on partit pour Maisons-Laffitte, où étaient annoncées des régates » (Maupassant).
2Cravate (rappelant celle des marins) avec un nœud d'où sortent deux pans verticaux et superposés. La régate est la cravate la plus portée de nos jours.

régate nom féminin (vénitien regata, défi, de regatar, rivaliser) Course de voiliers qui se déroule sur un parcours délimité par des bouées ou marques, qu'il convient de contourner dans un sens défini sans les toucher. (Le pluriel et le singulier ont le même sens.) [Le parcours délimité par trois bouées, dit « triangle olympique », est le plus communément utilisé, car il donne la possibilité de naviguer sous différentes allures. Le départ s'effectue face au vent.] Cravate à longs pans qui retombent librement l'un sur l'autre.

régate
n. f. Course de bateaux, à la voile ou à l'aviron.

⇒RÉGATE, subst. fém.
A. — NAUTISME
1. Compétition d'aviron. À l'occasion des régates sur le Canale Grande, les curieux se pressaient à nouveau aux fenêtres et aux balcons des palais édifiés le long de l'eau pour jouir du spectacle splendide et fugitif du défilé des gondoles aux mille couleurs (H. ALT, Venise, son éclat et son charme, Paris, La Bibliothèque des arts, 1955, p. 14). Très vite, l'aviron prit une grande place dans les universités anglaises, puis américaines. En 1829 eut lieu le premier Oxford-Cambridge, et, en 1839, les premières régates de Henley (La Gde encyclop., Paris, Larousse, t. 7, 1972, p. 1361).
2. Course de vitesse opposant des bateaux à voiles ou à moteur sur un circuit fermé délimité par des bouées. Courir une régate. Les voiliers fuselés dorment sous leur housse grise, attendant les prochaines régates de l'American Cup (MORAND, New-York, 1930, p. 241).
B. — MODE. Cravate formant un nœud à pans verticaux. Tu portais autrefois une régate et tu tirais à chaque instant sur elle (GIRAUDOUX, Siegfried, 1928, IV, 5, p. 182).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. 1680 régates « courses de barques sur le grand canal de Venise » (RICH.); p. ext. 1870 régate « course d'embarcations, à la voile ou à l'aviron » (LITTRÉ); 2. 1900 mode « sorte de cravate rappelant celle des marins » (COLETTE, Cl. école, p. 71). Empr. au vénit. regata « course de gondoles », att. dep. 1315 (lat. médiév. regatta dans une loi vénit., VIDOS, p. 557), d'orig. incert.: — soit déverbal de regattar « courir, lutter de vitesse (en bateau) » (1420, ragattar ds JAL1) qui serait dér. de gatto « chat » parce que le chat a la réputation d'être un animal particulièrement batailleur (v. REW3 n ° 1770, VIDOS, pp. 556-558 et FEW t. 2, p. 520), — soit déverbal d'un lat. vulg. recaptare « lutter, rivaliser » (DEI qui s'appuie sur regattare att. en 1560 dans le dial. de Vicence au sens de « rivaliser », et HOPE, pp. 300-301). Fréq. abs. littér.:35.
DÉR. 1. Régater, verbe intrans., nautisme. Participer à une régate. Création de séries de bateaux monotypes (...) permettant de régater à stricte égalité de matériel (J. MERRIEN, Voile et régate, Paris, R. Laffont, 1957, p. 218). [], (il) régate [-gat]. 1re attest. 1957 id.; de régate, dés. -er. 2. Régatier, subst. masc., nautisme. Personne qui participe à une régate. En outre, s'adressant à des régatiers [les règles de course] constituent l'une des bases de la tactique de course (Lar. encyclop. Suppl. 1975). []. 1res attest. a) 1855 « celui qui participe à une régate » (Le Sport, 8 avr. ds PETIOT), b) 1935 « embarcation qui participe à une régate » (Aéro, 30 août, p. 8 ds GRUBB Sports, p. 61); de régate, suff. -ier.
BBG. — BOULAN 1934, p. 45. — QUEM. DDL t. 5 (s.v. régatier), 16.

régate [ʀegat] n. f.
ÉTYM. 1679; empr. du vénitien regata, proprt « défi », du v. regatar « rivaliser », d'orig. incert., p.-ê. d'un recaptare, de captare, doublet de captiare « poursuivre, chasser » (P. Guiraud).
1 Course de bateaux, à la voile ou à l'aviron. || Régate de monotypes. || Régate sur triangle olympique. || Régate en trois manches. || Aller au départ de la régate. || Régates sur mer, sur lac, en rivière… || Les régates d'un dimanche d'été.
1 Et l'on partit pour Maisons-Laffitte, où étaient annoncées des régates et une grande fête vénitienne.
Maupassant, les Dimanches d'un bourgeois de Paris, « Essai d'amour ».
REM. Le mot, souvent au pluriel, tend au XXe s. à se restreindre aux compétitions de yachts (à voile ou à moteur).
2 (1900). Cravate (rappelant celle des marins) dont le nœud laisse échapper deux pans verticaux et superposés.REM. La régate étant la cravate la plus portée de nos jours, le mot est devenu rare; on dit simplement : cravate.
2 Au XVIIe siècle il eût été abbé de cour; il portait des lunettes d'or, des faux cols largement ouverts autour desquels était nouée une régate un peu lâche.
Edmonde Charles-Roux, l'Irrégulière, p. 486.
DÉR. Régater, régatier.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Régate — de l EDHEC aux Sables d Olonne La régate est une course de vitesse entre plusieurs bateaux, généralement des voiliers. Elle se déroule sur un parcours délimité par des bouées. Les concurrents doivent les contourner dans le sens défini par le… …   Wikipédia en Français

  • Regate — Régate Régate de l EDHEC aux Sables d Olonnne La régate est une course de vitesse entre plusieurs bateaux, généralement des voiliers. Elle se déroule sur un parcours délimité par des bouées. Les concurrents doivent les contourner dans le sens… …   Wikipédia en Français

  • regate — sustantivo masculino 1. Área: deporte Movimiento brusco y rápido que hace el jugador con el cuerpo para esquivar al contrario o evitar que le quiten el balón: El delantero hizo un regate al portero y lo dejó clavado. Hizo varios regates que… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • regate — (De recatar1). 1. m. Movimiento pronto y rápido que se hace hurtando el cuerpo a una parte u otra. 2. En el fútbol y otros deportes, finta que hace el jugador para no dejarse arrebatar el balón. 3. coloq. Escape o evasión hábilmente buscados en… …   Diccionario de la lengua española

  • Regate — Famoso gol de Lionel Messi, luego de superar regateando (gambeteando) a cinco adversarios y al arquero, en el juego entre Barcelona Getafe CF. El regate o la gambeta es una habilidad individual, característica de varios deportes de pelota, que… …   Wikipedia Español

  • regate — ► sustantivo masculino 1 Movimiento rápido del cuerpo hecho para evitar un golpe, choque o caída: ■ evitó que le atropellaran con un rápido regate . SINÓNIMO quiebro 2 DEPORTES Amago que hace un jugador de fútbol o de otros deportes para no… …   Enciclopedia Universal

  • régate — (ré ga t ) s. f. 1°   Courses de barques, qui se font à certains jours de fête sur le grand canal de Venise. •   Cette régate est une course de gondoles sur le grand canal [à Venise], avec des prix pour les vainqueurs, DUCLOS Oeuv. t. VII, p. 185 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • regate — {{#}}{{LM R33426}}{{〓}} {{SynR34252}} {{[}}regate{{]}} ‹re·ga·te› {{《}}▍ s.m.{{》}} Movimiento del cuerpo rápido y brusco que se hace para evitar algo. {{#}}{{LM SynR34252}}{{〓}} {{CLAVE R33426}}{{\}}{{CLAVE}}{{/}}{{\}}SINÓNIMOS Y ANTÓNIMOS:{{/}}… …   Diccionario de uso del español actual con sinónimos y antónimos

  • RÉGATE — n. f. Course d’embarcations, de yachts qui se disputent le prix de la vitesse …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • regate — sustantivo masculino 1) deportes regateo, finta. 2) evasión, efugio*, escape. * * * Sinónimos: ■ amago, finta, quiebro, esquive, escape …   Diccionario de sinónimos y antónimos


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.